11
mai

Restaurant Les Alizés, Le Crotoy

Mise à jour en 2016 : ce restaurant est fermé.

Si d'aventure, vous visitez Le Crotoy, surtout, ne vous attablez pas au port de cette petite cité balnéaire.  Les établissements y sont franchement limite : hygiène, service, accueil... plusieurs familles nous ont confirmé cette mauvaise expérience. Faites un tour au port, buvez un verre aux Tourelles, sur la terrasse plein soleil face à la baie et réservez une table aux Alizés... Nous avons adoré cette demeure cossue qui renferme quelques tables.

En trois mots : accueil chaleureux, inventivité, fraîcheur.

La déco est celle d'une demeure du 18e jolie comme une bonbonnière, attendrissante comme sa propriétaire et son petit chien. Vaisselle raffinée, carte des vins également.

L'assiette

Surprise, de jolis minis cornets de glaces fourrés au saumon parsemé de grains de pavots vous mettent en appétit. Eclair au foie gras et chutney frais, suprême de pintade au caramel salé, magret de canard à la gelée d'argousier (baies cueillies dans la Somme), lotte au chorizo, risotto au parmesan frais, tarte au citron meringuée...

Menus trois services : 27€, 2 services 23€.

coup de coeur, rétro, cour, cachetlesalizes3.jpgcoup de coeur, rétro, cour, cachetcoup de coeur, rétro, cour, cachetLes plus enfants Bienvenus :

La maîtresse de maison adapte la carte en fonction des enfants. Tout le monde est content.

Infos :

Les Alizés
+33 3 22 27 86 80
21 rue Florentin Fils

En résumé :

coup de coeur, charme, terrasse, jardin

coupdecoeur.jpg



 

Autres tables du Crotoy que nous avons appréciées :

Les aviateurs : une cuisine de brasserie, simple et fraîche.
Les Tourelles : une carte inspirée par la baie de Somme.

Produit du terroir de la région : l'agneau des prés salés.

Dans le même style, nous avons aimé : la Maison Géron à Malmédy.

Si vous aimez nos articles, merci de les partager
 Partager sur Facebook | | Pin it! |

07:48 Écrit par V. N et D. B dans France, Picardie, Resto, Somme | Lien permanent | Commentaires (0)

Abonnez-vous à notre newsletter



Les commentaires sont fermés.