18
nov

Medùlla, l'oeuvre de Björk chantée à la Monnaie

Sortir à l'opéra ça peut sembler intimidant. Voilà un préjugé à faire tomber pour emmener les oreilles curieuses écouter des propositions aux confins de nos habitudes.

La musique au quotidien, chez nous, c'est du folk, de la pop, de la musique électronique, un peu de rap, beaucoup de chanson française, du jazz, cool ou swing, et quelques bizarreries punks ou indus pour faire grincer les sens.

L'opéra c'est une terra incognita. Mais l'idée d'y aller, ça a tout de suite enthousiasmé notre fille Lou. Apprentie musicienne voilà un champs de la pratique musicale qu'elle ne connaît pas, ou juste sous ses dehors les plus caricaturaux.  En mémoire du répertoire un peu de Delibes, Lakmé..., et puis des Castafiore de dessin animé. Björk, par contre n'est pas inconnue, même si Medùlla est un album qui n'est pas dans notre pléthorique discothèque. Alors allons-y ! 

1501-MedullaGO-17.jpg©Bernard Coutant - Medùlla

Le centre de la ville rejoint, passées les appréhensions sécuritaires (salutations chaleureuses du vigile), nous escaladons impatients les escaliers et prenons l'ascenseur vers un plateau bordé de tissus noirs ajourés, transparents. Au centre peu de choses, les instruments d'un percussionniste, une structure métallique.

Medúlla - Trailer.

4 personnages vont déambuler au milieu d'un choeur d'enfants grimés et vêtus de blanc. Belle scénographie. Nous n'avons pas particulièrement porté notre attention sur la mise en scène qui semble dérouler un rituel. Nous nous sommes laissés envoûter par les voix, les jeux vocaux, les canons, les soli... pour plonger au coeur de la musique dont l'essentiel est de production humaine. Quelques gongs, une grosse caisse rythment ou ponctuent les thèmes, les transitions.

Lou espérait voir Medùlla sous les traits d'un personnage, elle l'oubliera vite et j'oublierai de lui parler de la moelle, du coeur des choses, le nôtre, notre voix... Durant l'heure un quart de spectacle, nous avons goûté la finesse de l'orchestration, la précision des enchaînements, la douceur du chant.

L'avis de Lou

Medùlla une chouette pièce de théâtre chanté. C'est vraiment beau et émouvant. Ils ont tous une magnifique voix et aucune note n'était fausse; c'était trop beau !! Je vous conseille vraiment d'aller le voir .Medùlla un mot latin. Ils ne faisaient pas spécialement beaucoup de gestes, surtout des gestes du front à la bouche au nez au torse et ils enlevaient des choses de leur cheveux, mais c'est vraiment leur voix le plus intéressant !

Dans la salle tous les âges, des plus tendres aux plus avancés, voilà un spectacle contemporain pour toutes les générations.

 En représentation à La Monnaie jusqu'au 21/11. Voir la page du spectacle

 

 

Si vous aimez nos articles, merci de les partager
 Partager sur Facebook | |  del.icio.us | Pin it! |

19:33 Écrit par Denis Balencourt dans Activité, Belgique, Bruxelles, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Abonnez-vous à notre newsletter



Les commentaires sont fermés.