19
jui

Mon premier Opinel: visite de l'usine Opinel à Chambéry

Charles a reçu son premier Opinel à 12 ans, un numéro 7. Il en est toujours fier. Loulou a reçu son premier Opinel hier soir, à 10 ans...  Un superbe couteau à bout rond, pour ne pas se blesser, ainsi qu'un protège doigts en plastique. Sa maman revenait d'un voyage de presse à Chambéry, où elle a pu visiter l'usine Opinel. Un vrai bonheur pour les amoureux du design français.

Une belle histoire
Victor-Amédée Opinel, colporteur, apprend à forger des clous lors de ses tournées. Il installe son premier atelier de forge à Gevoudaz, hameau d'Albiez-le-Vieux, près de Saint-Jean-de-Maurienne. Son fils Daniel travaille ensuite à ses côtés et reprend l'atelier au décès de son père. Il deviendra un taillandier renommé... Et Opinel un symbole du design français.

L'usine
Opinel symbolise l'alliance du design d'excellence et de la qualité de la coutellerie à grande diffusion. Opinel, c'est  le fabuleux destin d'un petit couteau savoyard inventé par Joseph Opinel en 1890, devenu objet du quotidien, aujourd'hui élevé au rang d'icône du design mondial. C'est une entreprise familiale qui compte aujourd'hui 100 personnes. Le fondateur de l'entreprise Opinel a inventé les machines qui permettent la production à grande échelle (fabrication automatisée et assemblage main). Succès immédiat! En 1897, la série Opinel du numéro 1 à  12 est mise au point.  Le 1 et le 11 ont été supprimés. 

Le Musée
Aujourd'hui, l'usine Opinel qui est toujours en Savoie emploie 100  personnes. Il ne se visite pas, mais nous vous conseillons d'aller au Musée Opinel  ouvert à  tous se trouve à Saint Jean de Maurienne dans les Alpes.
Découvrez ici la maquette en bois du premier atelier Opinel.

Le site d'Opinel

Si vous aimez nos articles, merci de les partager
 Partager sur Facebook | | Pin it! |

13:07 Écrit par V. N et D. B dans Alpes, Anniversaire, France, Musée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musee, alpes, france, opinel, design, opinelofficiel

Abonnez-vous à notre newsletter



Les commentaires sont fermés.