15
mar

Eduquer les enfants au goût ? 3 questions à S. H. Degeimbre

Interview du chef étoilé de L’Air du Temps

Notre restaurant préféré*, où nous projetons d’emmener un jour notre fils de 8 ans, éveillé au goût.

* On l’avoue sans rougir, on craque pour la combinaison inventive des aliments du terroir belge, la cuisson à basse température… L’art de sublimer et d’associer les saveurs de ce Chef belge d’origine coréenne nous fait « flotter de bonheur » et rêver longtemps après avoir goûté à sa cuisine sans esbroufe…
 
interview,chef,étoile michelin,moléculaire,goût
 Sang Hoon Degeimbre, comment les parents peuvent-ils transmettre la passion de la cuisine aux jeunes enfants ? Quels conseils donneriez-vous ?
Mon conseil : essayer d’être très ouvert, de faire goûter un maximum de choses aux enfants. Finalement, ils ont les barrières qu’on leur donne. Ce n’est pas aux parents de décider de ce qu’ils devraient aimer !

- Comment ça se passe chez vous, avec vos enfants ?
J’ai deux filles, une qui mange trop, l’autre pas grand chose. Mais elle goûte tout… Quelque part dans son cerveau, il y a des goûts qui s’emmagasinent. On ne s’effraie pas par rapport à ça, on espère qu’un jour ça évoluera.

2. Dans votre restaurant, vous utilisez des produits du terroir, des fruits et légumes de votre potager. Est-ce important dans la transmission de la culture gastronomique aux plus jeunes ?
Travailler avec les produits du terroir, c’est être respectueux : aller au marché, chercher les fruits et les légumes de saison. Dans un dialogue permanent et quotidien, on explique ces choix aux enfants.

- Êtes-vous un adepte du slow food ?
J’essaie de ne pas m’inscrire dans un effet de mode, mais plutôt dans l’aspect protection de la terre. Prôner la durabilité, utiliser moins d’énergie pour aller chercher des produits…

3. Si nous venons à l’Air du temps avec de jeunes enfants (entre 6 à 10 ans) comment ça se passe ?
Nous sommes ravis ! C'est arrivé plusieurs fois, on a eu des enfants qui venaient avec leurs parents à L’Air du temps. La démarche et l’apprentissage du gout se fait progressivement. S’ils ont une éducation orientée vers le goût, c’est d’autant plus facile ! On leur montrera en cuisine, comment ça se passe…

Que leur proposez-vous ? Un kiwitre ? Des petits-gris de Namur ? Des sucettes glacées au fromage ?
On leur fera goûter la même chose qu’à leurs parents, et on adaptera les quantités si nécessaires.


Lire aussi notre interview du Chef Degeimbre sur Skynet Lili, à l'occasion des Journées Chimie du PASS, où il animait un atelier avec des adolescents.

Autre article en relation : Les stages de cuisine pour enfants au Coq aux Champs.

Si vous aimez nos articles, merci de les partager
 Partager sur Facebook | | Pin it! |

12:18 Écrit par V. N et D. B dans Activité, Belgique, Gourmandises, Resto | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : interview, chef, étoile michelin, moléculaire, goût, slow food bio, locavorisme, bio

23
jan

Road trip californien avec un bébé : se nourrir

Dans notre dossier consacré au voyage en mobil home en Californie, Eugé et Ben racontent comment se procurer de bonnes choses...

 

Gastronomie californienne

En Californie, on est dans un monde un peu à part du reste des États-Unis : on trouve partout des boutiques de produits frais, de légumes et de fruits bio, et la tendance « slow food » commence à percer à LA et à SF…

En plus, les Californiens sont fans de fromage (on a même trouvé de la mimolette !) et de vin (la célèbre Napa Valley est le spot pour les amateurs de vin californien), ce qui n’est pas pour nous déplaire! Par contre, il n’y a pas de boucherie ni de boulangerie, comme en Europe.

 

Les supermarchés, les magasins, les marchés?

Les supermarchés sont énormes, et regorgent de produits de tous les styles. Mais certains n’offrent aucun légume ni fruit car il faut un permis pour les vendre (Wallmart par exemple).

La confiance règne: on met une pièce dans la tirelire et on se sert ! En Californie, on croise souvent sur les routes des petites échoppes à légumes ou fruits frais, où l’on glisse une pièce dans une tirelire (comme sur la photo)! C’est comme ça, les Américains vous font confiance !

Lors de notre road trip en RV (motor home), nous avions aussi fait quelques provisions de petits pots bio pour Nessa, parce qu’on avait pas d' autocuiseur à vapeur.

A San Francisco, il y a des marchés sympas.

Si vous aimez nos articles, merci de les partager
 Partager sur Facebook | | Pin it! |

18:41 Écrit par V. N et D. B dans Activité, Californie, Destination, Gourmandises, Resto | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amérique, fromages, gastronomie, marchés, slow food bio, vins