at 9:59 : Publié par .

Saisir l’heure bleue en peinture

La plupart des toiles de cet artiste qui poursuivait un but, capturer la lumière, nous laissent sous le charme. Comment ne pas s’émouvoir devant le chef d’œuvre de P.S. Krøyer, « Soir d’été sur la plage de Skagen » (1893) ?

Deux femmes en blanc, foulent le sable une nuit d’été scandinave : la mer et le ciel se confondent, les ombres des silhouettes se teintent de bleu. Le peintre capte l’intimité de ces deux femmes, artistes, elles aussi : il s’agit de l’épouse du peintre et d’Anna Ancher, une amie proche du couple, artiste elle aussi.

skagen,peinture,impressionnisme
skagen,peinture,impressionnismeDans plusieurs tableaux aux cimaises du Skagens Museum, P.S. Krøyer reproduit la magie de ce qu’il nomme l’heure bleue, propre à celle des soirs d’été à Skagen… Quand le soleil s’est enfin couché, un halo bleu persiste dans le ciel du village de pêcheur. Une autre toile de l’artiste représente le couple Krøyer en promenade sur la pointe de Grenen, lieu mythique où deux mers se rejoignent… Une complicité, une lumière, à nouveau, font mouche.

L’une de ses œuvres les plus connues, également exposée au Skagens Museum, représente le « Feu de la veille de Saint-Jean sur la plage de Skagen » (1903, photo ci-dessous, Courtesy Sagens Museum). Cette tradition toute Scandinave du feu de joie marque le retour des jours de lumière et ses réjouissances: on chante, on boit, on danse sur la plage. Les amis artistes de la communauté figurent sur cette œuvre, y compris la femme de Krøyer, Marie.

Découvrez le Skagens Museum, un musée « enfants bienvenus », ici.

skagen, peinture, impressionnisme

Classés dans :, ,

Cet article a été écrit par Valerie Nimal

Les commentaires sont fermés.